Pour un métier d’apparence aussi simple, le baromètre des tarifs en rédaction web compte parmi les plus larges des métiers d’Internet. Alors la question se pose : comment choisir un rédacteur web adapté à ses besoins, et comment savoir si ses tarifs sont en accord avec la qualité fournie ?

Quelques détails à garder en tête

Le métier de rédacteur web, malgré son caractère bien spécifique et franchement nouveau, est en fait composé de vastes horizons. Qualités, tarifs, spécialités… chaque rédacteur est différent, écrit différemment, et propose des choses uniques à son profil.

  • Une échelle de prix éverestienne 

En haut de la montagne tarifaire se trouvent les rédacteurs de réputation ou spécialisés. Généralement très bons écrivains et esprits cultivés, leur capacité à transcender l’information en un texte plaisant à lire justifie largement leurs prix, pouvant s’élever de 60 à 200 euros.

Néanmoins, beaucoup ne font appel à leurs services que pour des contenus éditoriaux à haute-importance : un texte de présentation, une page d’accueil, description d’un produit phare, etc…

Naturellement, pour des contenus requérant moins de qualité (mais un minimum quand même), la plupart des clients iront chercher des tarifs plus bas, entre 10 et 30 euros. Les rédacteurs pratiquant ces tarifs sont généralement de bonnes plumes, avec une bonne connaissance du domaine SEO – bien qu’ils n’égalent pas la qualité d’écriture des rédacteurs « pro », renommés.

Au plus bas de l’échelle se trouvent les rédacteurs Off-Shore. Polémique justifiée ou non, les rédacteurs malgaches ont au moins eu le mérite de faire couler une encre qui n’était pas la leur. Pour des tarifs plus que compétitifs, ils rédigeront des articles de 300 mots ou plus sur votre thématique. Pour la qualité littéraire et la structure de l’information, on repassera. Mais il faut bien être honnête : leurs textes ne sont pas dépréciés par les moteurs de recherche, car contenant les mots-clés requis à un bon référencement. Dans une démarche de netlinking ou de remplissage de pages à faible importance, il est donc compréhensible d’envisager sérieusement cette alternative.

Un rédacteur spécialisé : plus cher mais probablement meilleur !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *